Les agents du centre pénitentiaire à la prison de Longuenesse ont spontanément débrayé 5 minutes ce vendredi matin. Une action de solidarité qui fait suite au décès d’un agent à Orléans-Saran. Ils dénoncent également le manque de masque, de gel ou de lingettes désinfectantes. Le surveillant blessé lors de l’incendie du début de semaine devait reprendre le travail ce matin, le prisonnier gravement intoxiqué est à Lille, dans un état grave, ses jours ne seraient plus en danger.

X
X