Les enseignants de l’Audomarois se mobilisent contre les suppressions de postes. Ils étaient une vingtaine rassemblés hier matin à l’appel des syndicats SNES FSU et SGEN CFDT devant le lycée Blaise Pascal à Longuenesse, des professeurs de l’établissement, mais aussi du lycée Ribot. A la rentrée prochaine, les deux lycées risquent de perdre plusieurs postes : 4 à Blaise Pascal, et 3 à Ribot. Une situation qui risque de détériorer les conditions d’apprentissage des élèves, notamment en surchargeant les classes.

Florence Brasseur, professeur d’histoire à Ribot, craint les conséquences de ces pertes de moyens :

Les enseignants ont rendez-vous avec le député Benoît Potterie lundi matin pour lui faire part de leurs inquiétudes. L’Académie de Lille est particulièrement touchée par cette baisse de moyen. Au total, 287 postes vont être supprimés.

Les enseignants mobilisés contre les suppressions de postes
X
X