© CGT Pénitentiaire Longuenesse

La situation toujours critique à la prison de Longuenesse. L’établissement, qui accueille de nombreux détenus, plusieurs centaines, venus de toute la région, reste confiné. Selon nos informations, plusieurs surveillants sont frappés par la Covid-19, mais aussi leur famille. Les syndicats réclament toujours des tests pour tout le monde, les agents mais aussi les détenus. Le ministre de la Justice a évoqué en début de semaine la possibilité de libérer certains détenus, provisoirement. Moins de risques d’attraper le Coronavirus avec 400 prisonniers qu’avec 600.

La prison est confinée, plusieurs espaces ont été créés pour mettre à l’isolement les malades. Mais ça ne suffit pas pour les agents, qui réclament beaucoup plus de tests, pour eux-mêmes, pour les prisonniers. Ecoutez Pascal Marié, responsable de la CGT pénitentiaire dans la Région :

X
X