La grogne monte chez les agents pénitentiaires de la prison de Longuenesse. Depuis quelques mois, de plus en plus de projections dans la cour de promenade depuis l’extérieur permettent aux détenus de se fournir en drogue ou en alcool. Une situation compliquée à gérer pour les agents qui réclament des moyens supplémentaires pour lutter contre ce phénomène.

De plus en plus de projections passent dans la cour de promenade et permet aux détenus d’introduire de la drogue ou de l’alcool dans le centre pénitentiaire. Une situation compliquée à gérer pour les agents. Delta FM a rencontré Yannick Lefebvre, secrétaire local Ufap Unsa Justice :

X
X