En plein coeur de la deuxième vague de Covid-19, la prison de Longuenesse était fortement touchée par le virus. Inquiétude des surveillants, isolement du site. Aujourd’hui, la situation est de nouveau sous contrôle.

Selon nos informations, les derniers tests effectués, notamment sur des détenus, sont revenus négatifs, il n’y a donc plus de cas de covid-19 sur le site audomarois.

Conséquence, elle n’est plus confinée, les visites ont repris normalement, les activités aussi, les intervenants peuvent travailler quasiment comme d’habitude. Quasiment, puisque des règles d’hygiène strictes ont évidemment été mises en place suite à la crise sanitaire, masque, gel, chaque prisonnier est testé au moment de son arrivée.

Situation calme donc qui contraste avec ce qui s’était passé en octobre dernier, la prison de Longuenesse avait été l’une des plus frappées par le virus en France avec des dizaines de détenus positifs, mais aussi des surveillants, avec parfois des symptômes assez lourds. Impossible de mettre tous les détenus à l’isolement, ce qui avait donc contraint la direction à placer l’établissement en confinement total. Les syndicats avaient demandé une campagne massive de dépistage, qui avait été faite fin novembre avec près de 200 tests.

Situation toujours sous surveillance malgré tout. Du côté de Dunkerque par exemple, deux détenus viennent d’être testés positifs à la maison d’arrêt.

X
X