Les enseignants du lycée Blaise Pascal de Longuenesse sont en colère ! Ils craignent de perdre 6 postes et demi d’enseignants à la rentrée prochaine. Une situation qui dégraderait les conditions d’apprentissage des élèves et les conditions de travail des professeurs. Ils se réunissent donc devant l’établissement à midi pour protester.

Le lycée est le troisième le plus touché par les suppressions de postes de l’académie. Ils vont perdre de nombreuses heures de cours à la rentrée prochaine, ce qui équivaut à 6 postes de prof et demi. Pour Marilyn Shirley, enseignante, du SNES-FSU, ces suppressions vont dégrader profondément les conditions de travail des élèves :

L’an dernier, les enseignants s’étaient déjà mobilisés pour lutter contre des suppressions de postes. Ils vont demander un rendez-vous au rectorat.

0%
X
X