Les professionnels de la petite enfance était en grève hier. Dans l’Audomarois, les crèches d’Arques, de Longuenesse, de Saint-Martin-Lez-Tatinghem étaient fermées. Celle d’Eperlecques comptait également des grévistes et les relais petite enfance d’Arques et de Saint-Omer étaient fermés. Un mouvement qui s’inscrit dans la mobilisation nationale contre la réforme Taquet. Les professionnels mobilisés dénoncent une réforme qui va détériorer les conditions d’accueil des petits.

La réforme Taquet prévoit un taux d’encadrement d’un professionnel pour 6, au lieu d’un pour 5, une surface moins grande par enfant ou encore le fait que les stagiaires compteraient dans le taux d’encadrement. Pour Nathalie Spagnol, de la CFDT, c’est essentiel de maintenir un taux d’encadrement bas pour traiter correctement les jeunes enfants :

Vous pouvez suivre ce mouvement national sur la page Facebook Pas de bébé à la consigne.

X
X