Les opposants à la porcherie d’Heuringhem restent mobilisés… L’association AIVES a tenu une réunion publique lundi soir pour informer la population sur ce dossier. Le maire en a profité pour rappeler son opposition à ce projet. Jean-Paul Lefait reste déterminé à ne pas valider la demande de permis modificatif déposée par l’agricultrice. Il doit rencontrer son avocat dans les prochains jours pour travailler ses arguments.

Le permis de construire modificatif, le maire n’a pas voulu le valider, il a émis un avis défavorable. Une position pas convaincante selon la justice, qui a demandé à Jean-Paul Lefait de revoir sa copie. Le maire a pris la parole hier à la fin de la réunion pour préciser qu’il ne baissait pas les bras pour autant :

Suite à l’annulation partielle du premier permis, l’agricultrice réclame plus de 800 000 euros d’indemnités à la mairie, accusée de faire perdre du temps et donc de l’argent à l’exploitante. Rappelons que la construction de la porcherie est stoppée depuis 2013.

X
X