A sa sortie, Marilyn Shirley a préféré positivé. De son côté, Laura, la femme de Lyes, n'a pas réussi à retenir ses larmes. (© Delta fm)

Une histoire dont on vous a déjà parlé sur Delta Fm, celle de Lyes Ait Yahia.

Le ressortissant algérien arrivé en France en 2017 a reçu une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) il y a un peu plus d’un an. Bénévole chez Emmaus, employé à Arc International, l’homme de 29 ans a tout fait pour s’intégrer. Seulement voilà, la préfecture lui ordonne de quitter le pays en raison de sa demande de titre de séjour réalisée trois ans après son arrivée. Accompagné de son épouse, Lyes avait rendez-vous avec le sous préfet de Saint-Omer pour plaider sa cause.

La réaction de Laura déçue à sa sortie de la non avancée du dossier.

 

Présent également au côté du couple, Marilyn Shirley. La membre du Réseau éducation sans frontière de son côté préfère voir de l’espoir après son entretien avec le sous préfet.

 

Une vingtaine de personnes membres du comité de soutien créé au printemps se sont rassemblées devant la sous-préfecture de Saint-Omer pour apporter leur soutien à Lyes.


X
X