© Delta FM, archives

La relaxe pour le député Loïc Dombreval. Il avait été poursuivi par l’Audomarois Willy Schraen, le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs. Pour rappel, en mai 2020, ce dernier a donné une interview au site chassons.org, et a évoqué le piégeage des chats. Des propos qui ont suscité beaucoup de réaction et qui avait notamment fait réagir Loïc Dombreval à l’occasion d’un tweet mentionnant que Willy Schraen prévoyait « l’abattage des chats ». La défense avait insisté sur le fait qu’il s’agissait de l’expression d’une opinion et non de diffamation. Il a donc été relaxé.

 


X
X