La CAPSO va investir 157 500 € pour le nouvel abattoir de Fruges. Une décision validée mardi soir en conseil communautaire. Il s’agit du dernier abattoir public multi-espèces du Pas de Calais, un site qui doit être mis aux normes pour continuer à fonctionner. Et si l’Audomarois met la main au porte-monnaie, c’est parce que l’abattoir de Fruges est utilisé par bons nombres d’éleveurs et de bouchers de notre territoire. Le nouvel outil doit être opérationnel en 2020, il aura une capacité de 6 000 tonnes, pouvant aller jusqu’à 8 000 tonnes. Coût total du projet : près de 7 millions d’euros.

Si la CAPSO va financer ce projet c’est pour une bonne raison. Les explications de François Decoster, président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer :

X
X