L'objectif : réduire la production de déchets ! (© Delta FM)

D’ici quelques années, plus on produira de déchets, plus on payera dans l’Audomarois. LA CAPSO et la CCPL ont prévu une étude pour la mise en place d’une tarification incitative. 

D’ici 2024, ce ne sera peut-être plus la TEOM, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, que vous payerez pour vos déchets dans l’Audomarois. Une étude est prévue pour envisager les modalités d’une redevance incitative, elle devrait être mise en place au plus tard au 1er juillet 2024 sur le territoire de la CAPSO.

Le principe de cette tarification incitative, même si on ne sait pas encore quelle forme elle prendra. Joël Duquenoy, le président de la CAPSO.

 

Une évolution nécessaire pour réduire le nombre de déchets ménagers produits par habitant en France d’ici 2023. Au niveau du Pays de Lumbres aussi, on adoptera une tarification incitative.

André Cordier, vice-président en charge de l’optimisation de la gestion des déchets.

 

Pour permettre de réduire ses ordures ménagères, le tri sera étendu à toutes les matières plastiques d’ici quelques mois. Des informations à retrouver ici.


X
X