© Delta FM

Le tribunal a condamné la maman du petit Yanis à un mois de prison ferme pour “évasion”. Le soir du Réveillon du Nouvel an, la jeune femme a coupé son bracelet électronique auquel elle est soumise depuis sa libération anticipée de prison. Selon nos confrères de la Voix du Nord, le geste aurait fait après une soirée alcoolisée à son domicile. Je vous rappelle qu’elle avait été condamnée à quatre ans de détention dont deux avec sursis pour ne pas avoir tenté d’empêcher son compagnon de punir son fils après un pipi au lit. Le jeune garçon est décédé en février 2017 à Aire-sur-la-Lys. Le 31 décembre dernier, la mère a donc coupé son bracelet, mais elle a fait marche arrière très vite, prévenant elle-même le centre pénitentiaire. Mais le tribunal l’a condamnée, et elle a été incarcérée.

X
X