Six nouveaux minibus vont être mis en circulation prochainement. (© Delta FM)

Dans l’Audomarois, on veut une mobilité plus propre. Et la CAPSO compte bien montrer l’exemple. De nouveaux véhicules ont été acquis : 6 minibus et 2 véhicules pour le transport à la demande qui se veulent “propres”.

Ce sont des véhicules diesel qui correspondent à la norme Euro 6, avec des émissions faibles. Le bus de la ligne 2 roulera, quant à lui, au BioGNV, le gaz naturel véhicule, dont une station s’est récemment installée à Arques.

Dans l’Audomarois, un nouveau pas franchi vers une mobilité propre. Marc Thomas, en charge de la mobilité à la CAPSO.

 

Aucun changement à noter pour les usagers, si ce n’est un système d’information voyageur déployé dans ces véhicules pour simplifier le parcours voyageur. On a également simplifié le fonctionnement du Transport à la demande dans le secteur Aire-sur-la-Lys, Thérouanne et Fauquembergues.

En tout cas l’investissement pour ces nouveaux véhicules représente un coût d’1 million d’euros, qui sera prolongé en 2022 et 2023 pour renouveler, à terme, l’ensemble de la flotte.

 

X
X