Nicholas Hodler (à gauche), directeur général du groupe Arc France

L’entreprise Arc va percevoir un prêt de 2 millions d’euros de la part de la CAPSO. Au total, c’est un prêt de 108 millions d’euros qui est octroyé à l’entreprise de la part de la puissance publique, 94 millions de la part de l’Etat, 12 millions de la Région et donc 2 millions de la part de la CAPSO. Un prêt au taux avantageux qui doit permettre à l’entreprise de faire face à la crise provoquée par le confinement.

Arc va bénéficier d’un plan de 108 millions d’euros de la part de la puissance publique pour lui permettre de se relancer : 94 millions de l’Etat, 12 millions de la région et donc 2 millions de la CAPSO. Un prêt essentiel pour l’entreprise. Nicholas Hodler, directeur général du groupe Arc France :

La région va voter son aide dans les prochains jours. Et les versements seront ensuite échelonnés. L’entreprise devra ensuite rembourser à partir de 2022 et avant 2026. Le temps de lui permettre de se remettre de la crise :

La première partie du prêt sera versée à l’entreprise en octobre.

X
X