Sophie Warot et Michaël Weber ont pris le temps d’échanger sur les enjeux essentiels à la survie du marais audomarois (© DeltaFM)

C’est le dernier marais habité et cultivé de France. Mais il pourrait disparaître le jour où les éleveurs et les maraîchers lui tourneront le dos. Alors, il faut réagir. La Maison du parc veut être accompagnée pour sauvegarder cette zone humide de 3 700 hectares. Elle a invité Michaël Weber, président de la Fédération des parcs naturels régionaux de France, à visiter le marais audomarois pour se rendre compte des enjeux qui le menacent.

Delta FM a participé à cette balade


X
X