La rue de Dunkerque à Saint-Omer (© Delta FM)

Si vous voulez ouvrir un commerce franchisé en centre-ville d’Arques ou de Saint-Omer, c’est le moment de postuler car des enseignes nationales seraient prêtes à s’implanter ! En effet, à la demande de la CASO, la société Franchiséo a étudié ces 2 secteurs. Une analyse des flux passants, de la manne économique, des locaux vacants… et avec tout ça, elle a défini une liste de franchises à favoriser pour redynamiser le commerce de proximité. Des contacts sont noués, mais il manque les porteurs de projets, des gens désireux d’ouvrir une franchise commerciale. Si ça vous tente, le site www.inSiti.com détaille toutes les offres audomaroises.

La CASO poursuit sa volonté de redynamiser le commerce de proximité et a fait appel à une société nationale spécialisée qui a analysé le tissu local, la manne économique des centres villes, recensé les cellules commerciales vides (plus d’une centaine pour Arques et Saint-Omer réunis). L’entreprise en question, c’est Franchiséo, présidé par Bruno de Cambourg :

Franchiséo aurait une quarantaine d’enseignes intéressées. Certaines sont plus engagées que d’autres et d’ailleurs, vous verrez leurs logos sur les affiches qui vont être collées la semaine prochaine sur les vitrines des cellules vides. Aujourd’hui, le défi est de trouver les porteurs de projets. C’est l’autre mission de Franchiséo, qui joue en somme les intermédiaires :

X
X