Plus de 2 000 logements ont été identifiés comme potentiellement indignes, à différents niveaux, sur le territoire de la CASO (© Christophe Caudroy)

Plus de 2 000 logements sont potentiellement indignes sur le territoire de la CASO ! Pour lutter contre ce fléau, les élus ont créé un nouveau service, avec 2 inspecteurs qui contrôlent les habitations, lancent des procédures et accompagnent les propriétaires. Cette action va s’intensifier… En 6 mois, une cinquantaine de signalements ont déjà été effectués.

Cette année, les élus veulent mettre l’accent encore davantage sur la lutte contre l’habitat indigne. Un nouveau service a déjà été créé pour agir dans ce domaine, il a été présenté lors des assises de ce week-end… Pierre Heumel, adjoint au maire de Saint-Omer en charge du logement, nous en parle :

X
X