Douze ans de réclusion criminelle requis aux Assises du Pas-de-Calais pour le quinquagénaire accusé de viol sur personne vulnérable. Lors de ses réquisitions, l’avocate générale a notamment mis en avant le fait que l’homme avait conscience de la vulnérabilité de sa victime.

Pour elle, son potentiel de dangerosité n’est pas, non plus à exclure. Elle a donc requis en complément un suivi socio-judiciaire de 5 ans, avec notamment, une injonction de soins. Le verdict est attendu dans la journée.

X
X