Neuf policiers et trois gendarmes, ainsi qu’un gendarme à la retraite, ont été médaillés à Saint-Omer. Ils ont reçu ce mardi la médaille de la sécurité intérieure par le sous-préfet, Guillaume Thirard, au moulin à café. Une récompense qui vient saluer leur travail, notamment pendant la crise des gilets jaunes, qui s’est déroulée “sans drame ni incident” sur le territoire, comme l’a souligné le sous-préfet.

13 policiers et gendarmes ont été distingués notamment pour leur implication et leur gestion au moment de la crise des gilets jaunes et du procès de Farid Djafer. Des événements qui ont été bien gérés sur le territoire. Notamment, la crise des gilets jaunes. Guillaume Thirard, le sous-préfet de Saint-Omer :

Une période qui s’est passée sans “aucun drame ou incident majeur” selon le sous-préfet. Pour les policiers, comme pour les gendarmes, cette récompense est une fierté, un honneur :

Quant au gendarme retraité médaillé, Yves Bailleul, il a été récompensé pour son implication sur le territoire. Il est notamment très investi au niveau du club de tir de l’Audomarois.

X
X