Dans le dossier ArjoWiggins, la CGT demande aux politiques de prendre leur responsabilité et de préempter le site de Wizernes. Le syndicat approuve le projet de reprise déposé par le PDG d’Express Packaging et un groupe finlandais, mais doute fort que le groupe Sequana leur vende la papeterie de l’Aa. Alors, pour ne pas faire capoter ce projet, la CGT demande au Président de la CAPSO, à celui de la Région et à l’Etat de préempter le site. La production de la Papeterie de l’Aa est à l’arrêt depuis juin 2015.

Pour la CGT, le projet de reprise de la papeterie d’Arjowiggins tient la route. Mais il faut maintenant une décision politique pour que le site de Wizernes soit sauvé et que le projet aboutisse. Explications :

X
X