Ce défi vient de Russie et se passe sur internet. Il consiste à relever cinquante épreuves, des épreuves innocentes pour commencer, et qui montent crescendo… La dernière encourage les jeunes qui y participent à se suicider. Dans l’Audomarois, 4 jeunes filles se sont prises au jeu. Trois ont été stoppées avant l’ultime défi et une adolescente a été sauvée de peu d’une tentative de pendaison. Le procureur de la République de Saint-Omer a saisi l’office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication.

X
X