Les élevages, comme le maraîchage, sont indispensables à la pérennité du marais audomarois

L’idée de labelliser la viande issue du marais audomarois pourrait bientôt se concrétiser à en croire, Bertrand Petit, maire de Saint-Martin-lez-Tatinghem. Le projet est déjà lancé. Quelques agriculteurs se sont engagés dans cette démarche qui pourrait aboutir, au mieux, en 2023. Le concept viserait d’abord la restauration collective avant de retrouver cette viande dans les plats proposés par les restaurants du secteur.

Convaincu par cette idée, Bertrand Petit entend bien la mener jusqu’à son terme.

 

Un label pour une viande de qualité qui viendrait renforcer l’attractivité grandissante du marais audomarois.


X
X