Les agents de la CAPSO ont entamé une nouvelle journée de grève hier. Ils ont bloqué le centre de collecte à Arques dès lundi. Les syndicats réclament le maintien de leurs acquis sociaux, et notamment les jours du Président, 5 jours et demi de congés supplémentaires. Une entreprise privée est intervenue avec les agents qui n’étaient pas en grève pour effectuer le ramassage des déchets. Cette journée de grève est reconductible.

Des agents de la CAPSO étaient en grève hier. Ils réclament le maintien de leurs acquis sociaux. Pour rappel, la cour des comptes a pointé du doigt les jours du Président, cinq jours et demi de congés supplémentaires. Ils sont donc actuellement en négociation avec la CAPSO. Mais les syndicalistes se plaignent de ne pas être écoutés. Nathalie Spagnol, secrétaire CFDT à la CAPSO :

Hier, la plupart des agents en grève était de la collecte des déchets, la moitié de leur effectif environ. Mais une entreprise privée est intervenue, avec d’autres agents pour assurer la collecte. Chez les grévistes, c’est l’indignation. Christophe Carpentier, délégué syndical CFDT :

Une délégation s’est rendue sur le marché de la place d’Arques pour distribuer des tracts. Ils en ont profité pour s’entretenir avec la maire Caroline Saudemont. Elle les a écoutés mais a tenu à rappeler que les ressources humaines ne sont pas sa délégation à la CAPSO.

X
X