Les travaux pour le mur du cimetière d’Arques sont terminés ! Ils auront duré deux ans, et ont été réalisé par l’APRT, l’Association pour la Promotion et la Reconnaissance par le Travail. Au total, 34 personnes en insertion ont participé à ce chantier. Un travail qui leur permet de travailler tout en montant un projet professionnel avec un conseiller. Et sur ces 34 personnes, 9 sont encore dans le programme avec l’APRT. Et pour les 25 autres, la plupart d’entre eux ont réussi à se réinsérer. Actuellement, 62 personnes sont en contrat d’insertion dans les 9 chantiers de l’APRT.

34 personnes sont passés sur le chantier du mur du cimetière. Des chantiers qui aident à reprendre confiance en soi. Marc Bruggeman est directeur de l’APRT :

X
X