Le chantier avance bien, il doit être terminé pour la fin de l’année (© K. Delplace - Delta FM)

On commence à voir à quoi vont ressembler les Brasseries Gayant, à Arques. Le site déménage de Douai, il devrait ouvrir en fin d’année. Les bâtiments sont sortis de terre et ils sont impressionnants : l’usine occupera 36 000m² sur 13 hectares. Ce sera sans doute la plus moderne de France, elle permettra de produire une trentaine de variétés de bières spéciales dans de très bonnes conditions. Elle pourra aussi se visiter, un circuit sera mis en place pour le public. 50 à 70 000 visiteurs sont attendus chaque année. Ce site viendra compléter l’usine de Saint-Omer, qui va bien sûr rester ouverte.

300 millions de bouteilles et 500 millions de boîtes seront produites chaque année, en complément bien sûr de l’usine de Saint-Omer, qui restera ouverte. Seules les bières de spécialités sortiront d’Arques, soit quand-même une trentaine de variétés. Le chantier représente 80 millions d’euros pour une production donc importante, mais surtout de qualité. Ce sera sans doute la brasserie la plus moderne de France. Une fierté pour André Pecqueur, le président des Brasseries de Saint-Omer :

Les bâtiments sortent de terre et ils sont immenses : une usine de 36 000m² sur un site de 13 hectares… Un lieu de production industriel, c’est sa vocation première, mais aussi un atout touristique et une vitrine du savoir-faire local puisque le site se visitera, un circuit sera mis en place pour le public :

X
X