A Arques, les salariés d’Artmadis étaient en grève hier. L’entreprise a été placée en redressement judiciaire. Cette société spécialisée dans l’art de la table est en difficulté. Près de 200 emplois sont menacés sur différents sites de la région, dont 35 sur celui d’Arques. Artmadis cherche un repreneur depuis 2 ans, en vain ! Désormais en redressement, la société a 2 mois pour trouver une solution, sous peine d’une liquidation.

La situation d’Artmadis ne surprend pas vraiment les salariés puisque l’entreprise est en vente depuis plusieurs mois maintenant. En revanche, elle a de quoi les inquiéter. Au total, 198 emplois sont menacés, dont 35 qui travaillent sur le site d’Arques. Pascal Devos est délégué syndical UNSA-Verre chez Artmadis :

Ils ont repris leur activité aujourd’hui. Mais les syndicats espèrent entamer un dialogue rapidement.

X
X