Six mois de prison pour un homme accusé de trafic de stupéfiant. Les faits se sont déroulés à Aire-sur-la-Lys entre septembre 2018 et février 2019. Au tribunal, l’homme crie au complot. Compte rendu d’audience.

C’est un homme de 37 ans qui s’est présenté à la barre du tribunal. Originaire de Roubaix, il vivait avec sa femme à Aire-sur-la-Lys au moment des faits. Au départ de l’enquête, il est interpellé dans le cadre d’une procédure de violence conjugale et on retrouve chez lui une centaine de grammes de cannabis. Et là, on met à jour le trafic qui se déroulait à son domicile. Plusieurs témoignages concordent et l’accusent de revendre. Mais pour l’homme, c’est un complot. Les personnes qui le mettent en cause étaient en fait hébergées chez lui et ils auraient organisé eux-même ce trafic. Sa femme l’aurait d’ailleurs trompé avec l’un d’entre eux. Quant à lui, il leur permettait juste de vendre la drogue à son domicile. Il reconnaît consommer du cannabis mais nie en vendre ou même en donner pour dépanner. Il affirme donc qu’il s’agit d’un complot mené par sa femme et ces quelques personnes.
Ses arguments ont eu du mal à convaincre le parquet et les juges. Il faut dire que son casier judiciaire compte 14 condamnations, dont plusieurs condamnations pour vol et d’autres liés aux stupéfiants. Pour la défense, tout n’est que rumeur et il n’y a rien de concret dans le dossier. Un avis que ne partage pas la procureur qui a requis 8 mois de prison ferme.

A l’annonce de sa condamnation, l’homme a vivement réagi en affirmant qu’il n’était pas d’accord. Il ne compte malgré tout pas faire appel de la décision.

X
X