Le beau-père de Yanis encourt la réclusion criminelle à perpétuité, il est accusé du meurtre du petit garçon de 5 ans, en 2017 à Aire-sur-la-Lys. Ce jeudi, le tribunal s’est interrogé sur la présence de micro-algue sur l’enfant… ce qui pourrait signifier qu’il a été immergé dans le canal. Des faits réfutés par l’accusé, mais confirmé par différents éléments de l’enquête… Par ailleurs, peu avant le drame, l’enfant aurait indiqué qu’il voulait vivre avec son père biologique… ce qui pourrait être le déclencheur de cette tragique nuit de 2017…

 


X
X