Le nouveau centre d’exploitation routier a été inauguré (© Delta FM)

Il aura fallu 3 ans de travaux pour aménager les 2 bons kilomètres du contournement Sud de la ville. Mais ça change tout ! Il n’y a plus de camions en centre-ville, les équipements sportifs et les grands magasins de la périphérie sont accessibles par l’extérieur de la ville… Selon le maire, cela a complètement changé l’ambiance dans le centre, sécurisé les sorties d’écoles, favorisé le développement économique… Plusieurs projets d’ouverture de commerces ont d’ailleurs été annoncés depuis la mise en place du contournement.

C’est le département qui a pris en charge ces travaux, pour un peu plus de 9 millions d’euros. Et dans le même temps, la collectivité a fait construire un nouveau centre d’exploitation routier pour les 13 agents qui, dans le secteur, sont chargés essentiellement du fauchage l’été et du salage des routes l’hiver.

Au total, ce sont plus de 6 000 km de routes qu’il faut entretenir dans le Pas de Calais.

Ce sont quand-même environ 15 000 véhicules qui empruntent cet axe tous les jours. Ce contournement, c’est donc une bénédiction pour le maire d’Aire sur la Lys, Jean-Claude Dissaux :

Les agents du centre d’exploitation routier avait besoin d’un bâtiment plus grand, notamment pour travailler avec les outils modernes. Renaud Dachy, directeur de la mobilité et du réseau routier du Pas de Calais :

X
X