Les agriculteurs disent stop à la politique des prix bas dans les magasins Leclerc. Ils se sont mobilisés ce vendredi matin à celui de Lumbres. Un accord a été trouvé entre les différents acteurs de l’industriel. Il s’agirait de fixer les prix à partir du coût de production, et non plus au bout de la chaîne, chez les distributeurs Les agriculteurs y sont favorables, ainsi que plusieurs patrons de magasins, mais un s’y oppose : Michel-Edouard Leclerc. En effet, le patron estime que cette mesure entraînerait une hausse de 5% à 15% des prix à la consommation. Des chiffres que les agriculteurs contestent.

A Lumbres, les agriculteurs sont allés à la rencontre des consommateurs de Leclerc pour dire stop à la politique des prix bas de Michel-Edouard Leclerc dans ses magasins. Olivier Demol, secrétaire général adjoint de la FDSEA :

X
X