Les salariés d’Imerys Toiture sont en grève à Wardrecques, comme dans les douze autres sites de l’entreprise. La cause ? L’entreprise vient d’être rachetée par un fond d’investissement américain pour 1 milliard d’euros… Les salariés réclament d’obtenir leur part des profits et réclament 3% de la vente. Ils revendiquent également une hausse des salaires et une fin des emplois précaires. Le mouvement pourrait durer tant que des négociations ne sont pas entamées.

La filiale toiture d’Imerys a été rachetée par un fond d’investissement américain, Lone Star, pour la somme d’1 milliard d’euros. Et les salariés réclament un partage des profits : ils veulent obtenir 3% de la vente. Antonio Pereira, délégué CFTC :

De manière générale, cette transaction fait peur aux salariés. Ils craignent pour leur emploi dans les années à venir :

X
X