Pour Marc Thomas, le maire, ne plus avoir de médecin sur sa commune est catastrophique. (© Delta FM)

A Moulle, la commune ne veut pas être réduite à un désert médical !

Le dernier médecin du village a annoncé qu’il quitterait la région au mois d’août. Pour le maire, Marc Thomas, c’est dramatique car, avec ce départ, c’est une population de 12 000 habitants de Moulle et des communes alentours qui se retrouvent sans médecin. La commune a décidé de mettre en place un plan pour attirer les professionnels de santé. Elle a aménagé un local pour les 3 infirmières présentes sur la commune. Et des cabinets médicaux prendront place à l’étage du presbytère lors de sa réhabilitation.

 

Une troisième phase est prévue pour accueillir d’autres professionnels de santé dans l’ancienne poste, qui deviendrait une maison pluridisciplinaire de santé. Parmi les professionnels, on pourrait trouver une diététicienne, un ostéopathe, un pédicure-podologue, une sage-femme…

 

Le presbytère sera réhabilité et accueillera donc un espace pour la petite enfance au rez-de-chaussée et des cabinets médicaux à l’étage, avec accès PMR. 

X
X