Un homme de 43 ans comparaissait la semaine dernière devant la cour d’assises de Saint-Omer. Il avait violé sa femme à trois reprises en 2014. La justice l’a reconnu coupable et l’a donc condamné à 5 ans de prison ferme et 3 ans de suivi socio-judiciaire. Le parquet avait requis 7 ans de prison. L’Ardrésien, qui comparaissait libre après 22 mois de détention, est reparti directement en prison.

X
X