Image d’illustration (© Delta FM)

Ca va fort pour le chou-fleur !

Si la campagne 2021 a été jugée catastrophique par la profession, avec des pertes entre 50 et 60% en raison notamment des fortes pluies de l’été dernier qui ont noyé les récoltes, 2022 part sur de très bonnes bases. Selon les prévisions, 2,5 millions de choux-fleurs seront produits dans le marais audomarois. Débutée en mai, la campagne s’achèvera en décembre.

Olivier Brietz, maraîcher à Saint-Omer, nous explique pourquoi 2022 sera une bonne année pour le chou-fleur ! 

 

 

Et à noter que selon le maraîcher, un retard de production de dix jours devrait avoir lieu en raison de la vague de chaleur de la fin du mois de juillet.


X
X