Les professeurs réclament des moyens pour protéger leurs élèves. (© Delta FM, archives)

Face à la Covid-19, les professeurs réclament toujours des moyens humains, du matériel, l’impression que rien ne change…

Ce lundi, c’est la rentrée pour les quelque 800.000 élèves de l’académie de Lille, finies les vacances de Noël. Une rentrée encore une fois pas comme les autres, du fait de la crise sanitaire. Un appel de 50 soignants avait été lancé dans « Le Journal du Dimanche » pour décaler cette rentrée scolaire. Le Gouvernement assure que la situation est stable à l’école. Mais selon de nombreux enseignants, le virus circule fortement dans les établissements. Autre problématique, le nombre de professeurs remplaçants, très faible dans l’académie de Lille. Dès la moindre absence du fait de la Covid,-19, c’est la galère pour la remplacer. Les syndicats demandent des moyens humains et matériels.

Laurie Rohart, du syndicat SNES-FSU dans le Nord.

 

X
X