Notre département est le 3ème plus touché de France par ce type de violences. En 2015, 5 femmes sont mortes sont les coups de leur maris, 7 tentatives de meurtre ont également été relevés. Le département et l’Etat ont donc mis les moyens avec des créations de postes de référents. Il en existe un dans le Dunkerquois qui accompagne ces femmes au quotidien dans leurs démarques. 52 femmes sont suivies chaque année sur notre territoire. Un poste sera prochainement créé en Flandre Intérieure pour axer aussi les efforts sur les zones rurales. Cette année, 7 805 procédures pour violences ont été menées donc 836 dans le Dunkerquois.

Le Nord est particulièrement touché par les violences faites aux femmes. La journée consacrée à la lutte contre ces violences était l’occasion de dresser un bilan des mesures engagées contre ce fléau dans notre département. Reportage :

Notez que ces violences ont un coût. Il est estimé à 3.6 milliards par an. Il comprend les soins médicaux, les frais de justice et d’incarcération, les recours aux aides sociales et notamment le placement des enfants.

X
X