Le trafic de réfugiés continue dans la région, il se déplace aussi du côté de la Belgique.

Les contrôles de la Police aux Frontières se multiplient depuis quelques mois entre la France et la Belgique, sur l’A16 notamment. Conséquence du trafic des passeurs qui évoluent en ce moment. Ce véritable marché aux êtres humains a tendance à se déplacer vers la Belgique. 30 à 45% des réfugiés découverts dans la région arrivent de l’autre côté de la frontière.

Aujourd’hui, 30 à 45% des migrants découverts dans la région arrivent de Belgique. D’où la hausse de ces contrôles. Jean-Christophe Bouvier, préfet délégué pour la défense et la sécurité pour le Nord :

X
X