Les derniers salariés de chez TIM n’auront pas à engager de procédures aux Prud’hommes. Un accord a été trouvé avec les instances compétentes. Les 304 salariés licenciés devraient obtenir rapidement leurs indemnités. C’est une satisfaction pour les syndicats d’autant qu’à ce jour, 80 personnes victimes du PSE de 2016 sont, elles, toujours en conflit au tribunal.

Des accords ont été trouvés respectant les droits et les indemnités de chacun. C’est un soulagement pour les syndicats. Ecoutez Christophe Fournier de Force Ouvrière et Olivier Crespin, de la CGT :

X
X