TIM devrait être placé en redressement judiciaire (© deltafm)

Dans un courrier adressé à l’ensemble du personnel, le propriétaire bulgare du site de Quaëdypre : Fil Filipov, annonce avoir demandé que sa société soit placée en redressement judiciaire. Deux ans après la reprise, et le sauvetage de plusieurs centaines d’emplois, c’est une nouvelle page sombre de TIM qui semble devoir s’écrire.

Comme le courrier l’indique, la société n’est plus en mesure de payer ses créanciers. Il faut donc agir rapidement pour éviter une fermeture totale de la structure. Voici les mots de Fil Filipov : 

” Je n’ai pas une grande expérience dans ce type de procédure judiciaire, mais TIM ne vas pas mourir…… Nous avons travaillé trop dur au cours des deux dernières années pour que cela se
produise ! Ayez de la patience pendant cette période très difficile afin d’éviter l’impensable ! J’ai l’intention d’être avec la direction et les administrateurs nommés par le tribunal pendant
l’élaboration du plan de redressement.”

La Justice va désormais se saisir du dossier et décider du placement de TIM en redressement judiciaire. Un plan sera ensuite établi. Il pourrait intégrer des licenciements économiques. Pour l’instant, rien n’est défini. L’entreprise va chercher de nouveaux soutiens financiers. 

X
X