Deux offres de reprises étaient à nouveau présentées au tribunal de commerce de Lille ce mercredi. Si le propriétaire actuel : l’allemand Fritzmeier a été mis hors course, on pensait que l’offre du bulgare Fil Filipov tenait la corde. Malgré le soutien de l’Etat, de la Région et des salariés, le tribunal n’a toujours pas validé cette option. Incompréhensible pour les salariés puisque l’homme d’affaires avait semble-t-il rempli toutes les conditions. Il semble que le business plan n’est pas assez clair, selon les administrateurs judiciaires.

Pour Christophe Fournier, délégué FO, les administrateurs cherchent à décourager Fil Filipov.

L’homme d’affaires Bulgare a affirmé abandonner l’espoir de reprise à l’issue de l’audience. Il reste un mince espoir aux salariés pour le faire changer d’avis, il présentera alors sa nouvelle offre lundi. Elle sera à nouveau examinée mercredi prochain. Si elle n’est pas validée, le tribunal prononcera la liquidation judiciaire, avec 471 pertes d’emplois.

X
X