A Renescure, les camions continuent à défiler en centre-ville. Neuf mois après la mort de la petite Colline, 8 ans, renversée par un poids lourd, le collectif Colline d’actions emmené par son père ne décolère pas. L’arrêté promis par le maire, interdisant la circulation des camions dans la commune, n’arrive toujours pas. Les élus et le collectif avaient pourtant travaillé de concert à l’écriture d’un arrêté, qui n’a toujours pas été publié par le maire, Jean-Pierre Decool.

La Préfecture a pris un arrêté concernant les plus gros camions, leur interdisant la sortie de l’autoroute. Un arrêté qui n’est malheureusement pas toujours respecté. Du côté de la mairie, en revanche, rien n’a évolué. Le maire avait promis un arrêté… qui n’arrive pas. David Bouche, le père de Colline :

Pourquoi cette inaction ? Pourquoi ce silence ? Le maire affirme qu’il n’est pas compétent. Le papa de la petite Colline ne comprend pas :

Des aménagements ont tout de même été mis en place sur la D642 avec des passages piétons, une limitation à 30 km/h et l’installation de feux tricolores. Des mesures toujours insuffisantes pour le collectif.

X
X