Coup de théâtre dans le dossier TIM. Alors qu’il avait annoncé avec fracas vouloir vendre son usine de Quaëdypre, l’homme d’affaires bulgare : FIl Filipov a finalement décidé de rester. Il a annoncé ce matin aux salariés qu’il restait à la tête de l’usine qui fabrique des cabines. L’entreprise Buisard, qui devait reprendre le site, est donc mise sur la touche. Xavier Bertrand, président de la région, était ce matin sur le site pour signer une convention de prêt avec Filipov. Les 3 millions et demi d’euros promis arriveront la semaine prochaine dans les caisses de TIM. Statut Quo dans l’entreprise, pour l’instant…

X
X