Stationnés sur la bretelle de sortie à Loon-Plage, les grévistes ont obtenu un rendez-vous en matinée en sous-préfecture de Dunkerque

Une délégation syndicale de chez TIM a été reçue ce matin en sous préfecture de Dunkerque. Un rendez-vous obtenu après avoir mené une opération escargot sur l’A16. Hier déjà, des grévistes avaient mené une même action, cette fois sur l’A25.
L’usine de Quaëdypre est menacée d’un plan social avec la crainte de 200 suppressions d’emplois. Depuis mardi, l’entrée du site est bloquée par des salariés qui réclament auprès des pouvoirs publics la nomination d’un médiateur.

L’entreprise de Quaëdypre, en redressement judiciaire, est toujours menacée par un plan social qui laisse craindre à 200 suppressions de postes. La tension monte chez TIM. Ecoutez les représentants syndicaux CGT, FO et CFDT :

X
X