A Holque, plusieurs dizaines de personnes mobilisées ce matin contre le projet Hercule

Plusieurs dizaines de personnes mobilisées ce matin au poste électrique de Holque. Des personnels d’Enedis, de RTE, de la centrale de Gravelines. En cause : le projet Hercule, qui prévoit de casser le groupe EDF en 3 parties : EDF Bleu, contiendrait le nucléaire et les énergies fossiles, EDF Vert, les activités commerciales du groupe, le réseau de distribution Enedis et les énergies vertes. Et enfin Azur, qui contiendrait les activités hydrauliques. Les salariés mobilisés dénoncent ce qu’ils considèrent comme un montage financier, dont les conséquences pourraient être la hausse des prix pour les consommateurs et la baisse de qualité du réseau.

Pour les salariés mobilisés, il s’agit d’un montage financier qui menace le service public. Arnaud Lépine, d’Enedis, et membre de la CGT :

Cette question des prix qui augmentent pour la population est au coeur de leurs inquiétude. Jacques-Henri Proust, délégué syndical CFDT chez Enedis :

Ils craignent également pour la sécurité à venir du réseau, car selon eux, ce qui coûte le plus cher, c’est son entretien.

X
X