On craignait la liquidation judiciaire et la suppression de 471 salariés, mais c’est tout l’inverse qui s’est produit ce matin. Le tribunal administratif de Lille a validé l’offre de reprise de l’homme d’affaires bulgare Fil Filipov. Ce dernier a reçu les garanties suffisantes de la part de l’Etat, de la Région et de quelques clients. Il va poursuivre l’activité et 24 personnes seront tout de même licenciées sur les 471 que compte l’usine de Quaëdypre. Les larmes… de JOIE ont coulé ce matin. On en reparle en détails ce soir sur Delta FM.

X
X