Les élus de la CCHF sont inquiets quant à l'avenir de leurs écoles

Dans l’Audomarois et la Flandre, c’est l’inquiétude chez certains élus locaux concernant leurs écoles… Une nouvelle organisation prévoit les regroupements de classes et de nombreux villages de Flandre risquent bien de voir purement et simplement leur école fermer ! Les élus se mobilisent.

Pour les 40 communes qui composent la CCHF, on compte actuellement 146 classes, mais ce projet de regroupement prévoit 10 classes, deux par niveau, sur un seul établissement. Ce qui ne représenterait plus que 14 écoles élémentaires, 26 villages n’auraient donc plus d’enseignement du premier degré. Une hérésie pour les élus locaux qui se mobilisent pour préserver l’éducation des petits sur leurs communes. Apprendre à la campagne pourrait devenir un luxe comme le confirme André Figoureux, président de la communauté de communes des hauts de Flandre :

A noter que l’école élémentaire de Crochte qui compte 4 classes actuellement n’en n’aurait plus que 3 à la rentrée prochaine. Broxeele et Wylder vont également perdre une classe à la rentrée. Wylder qui compterait alors une classe unique avec 8 niveaux différents.

X
X