Alain Dubois, président de l’association du Loose Veld et Didier David, son vice-président

Le projet court depuis plus de 2 ans. A Hazebrouck, la création de 115 logements dans le quartier du Loose Veld fait débat. Les riverains demandent au maire de réduire le nombre de logements. Lassés de ne pas être écoutés, ils montent au créneau. Ils ont appris par hasard samedi dernier la signature du permis de construire. Ce soir, à l’occasion d’une réunion* citoyenne, ils vont remettre au maire la pétition qu’ils ont fait signer à 342 personnes, ainsi que le recours gracieux qu’ils entendent porter. Une affaire qui pourrait se terminer devant le tribunal administratif de Lille.

La semaine dernière, lors de la balade urbaine, les riverains du Loose Veld, opposés à ce vaste projet immobilier, apprenaient que le permis de construire était signé. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase… Explications :

* Rendez-vous à 18h place Samsoen.

X
X