Les Hazebrouckois vont pouvoir réinvestir la friche Coppin en 2021. Dans ses voeux présentés à la population, le maire Valentin Belleval a longuement parlé du projet autour de cet ancien magasin de meuble. Une friche au potentiel important.

La friche Coppin ne sera plus inoccupée éternellement. C’est le message du maire Valentin Belleval, qui souhaite en faire un tiers-lieu éphémère à disposition de la population cette année, en attendant la réalisation du projet final.

Car ce bâtiment présente un très grand potentiel pour parvenir à redynamiser la ville. Il est situé en plein coeur, sur la grand place, et permet de la relier à la placette du musée. C’est un immeuble ancien avec du caractère. La friche Coppin a été un ancien magasin de meuble. Mais l’immeuble lui-même existe depuis le 19ème siècle : c’était, avant ça, un hôtel à chevaux, un restaurant, une auberge, en plein centre de la ville. A l’intérieur, d’ailleurs, on peut retrouver des traces de cette époque : des petites échoppes en brique qui datent du 19ème, avec un sol de pierre, que la municipalité entend conserver pendant sa restauration.

La ville en est propriétaire depuis 2015. Et la municipalité en place ne compte plus attendre pour exploiter cet espace. Elle veut profiter de l’emplacement stratégique du lieu pour recréer une rue traversante entre la Grand Place et la placette du musée. Au sol, entre ces deux lieux : un espace de 1200 mètres carrés. La commune compte lancer un concours d’architecte cette année pour définir le lauréat qui participera à ce projet. L’idée est d’en faire un tiers lieu événementiel, commerçant. Un projet qui prendra plusieurs années.

En attendant, la commune compte réinvestir les lieux cette année, dans sa préfiguration actuelle et y associer les Hazebrouckois.

X
X