Des dizaines de nichoirs viennent d'être installés un peu partout dans les Flandres. (© CCFI - Communauté de Communes de Flandre Intérieure)

Il faut sauver ces oiseaux de la Région… Selon les chiffres de la chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais, la présence de chouettes et d’hirondelles est en train de s’effondrer dans la Région. Alors si une hirondelle ne fait pas le printemps, elle est quand même très importante. Du coup, les initiatives se multiplient pour qu’elles se redéveloppent. La CCFI par exemple, la Flandre Intérieure, vient de lancer une grande opération, l’installation de nichoirs un peu partout sur le territoire…

Nonobstant le fait que ces oiseaux intriguent, font rêver, ou parfois font un peu peur à vos enfants, ils sont aussi très utiles. Le repas préféré des chouettes par exemple, ce sont les micromammifères. Ce sont donc les amis des agriculteurs, puisqu’elles mangent les ravageurs de cultures, campagnols, mulots et autres petites souris. Les hirondelles quant à elles régulent les insectes.

Leurs disparitions est une catastrophe pour la préservation de la biodiversité. D’ailleurs pourquoi nous en voyons moins dans le ciel Nordiste? Nous y sommes évidemment pour quelque chose, l’action humaine. En fait, c’est souvent la réhabilitation des vieilles fermes qui impacte leur survie, impossible pour elles de s’installer au fond d’un grenier. La disparition de vieux arbres rend également la construction de nids compliquée.

D’où cette opération. 32 corps de ferme ont été choisis, ils vont abriter 26 nichoirs à chouettes effraies, 21 nichoirs à chouettes chevêches, sept nichoirs à hirondelles. Une opération qui sera renouvelée d’ici la fin de l’année. D’ailleurs si vous êtes intéressés pour accueillir un nichoir chez vous, vous pouvez candidater.

 


X
X